réseaux sociaux
> >

Pratiques pédagogiques

Aménagement des TAP sur la commune de Belz

La ville de Belz a souhaité organisé les temps d'activités périscolaires par un dispositif local sans intervenants extérieurs. Les Ceméa sont partenaires de ce projet, prenant en charge la formation des personnes concernées.

Une animation conte

Un groupe d'enfants, un lieu tranquille, une ou deux adultes à la lecture et c'est le début de l'atelier conte du midi.

Une quinzaine de membres de l'équipe des Temps d'Activités Périscolaires était en formation ces dernières semaines pour répondre au souhait de la municipalité de réaliser ces activités sans intervenant extérieur. 

"Notre équipe d'animateurs est composée  d'agents communaux. Nous avons à cœur de soutenir l'équipe dans sa mission et de l'aider à encadrer au mieux les enfants" déclare Sébastien Jolliver, responsable du service enfance et jeunesse. C'est pourquoi la municipalité s'est tournée vers les Ceméa pour accompagner les élus et le personnel dans la mise en place des activités périscolaires.

"L'objectif a été de créer une dynamique au sein de l'équipe et que chacun soit force de proposition. On procède par des mises en situation pratiques et l'apprentissage de nouvelles activités."  assure David Bizière, responsable de la formation pour les Ceméa.

et depuis ?

On a échangé avec les parents, on a instauré un  temps calme avant de rentrer en classe. Les enfants sont moins agités. Dans la salle à manger plus spacieuse, aux chaises et tables plus hautes, le repas est passé de 20minutes à 50 minutes. Le temps est plus calme, plus serein.

Les activités sont diverses. Certains ateliers sont dirigés, d'autres autonomes. Il y a des coins calmes, d'autres qui s'ouvrent à des jeux plus animés. Les parents semblent satisfaits de la mise en place de ces TAP et  les enfants et les enseignants trouvent du plaisir et de l'intérêt à cette formation.

Derniers articles parus