réseaux sociaux
> >

Actualité du moment

JEUNES FEMMES EN ERRANCE

Comment changer les regards sur ces «invisibles» ? Les jeunes femmes en situation d’errance sur Rennes Métropole, sont particulièrement vulnérables et doivent faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour « survivre » dans « la zone », un univers masculin et particulièrement rude. Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme – le 8 mars 2016 – les Ceméa et ses partenaires proposent une projection de film, exposition et installation mais aussi et surtout des rencontres pour aider à changer les regards sur ces personnes, que nous croisons mais que nous ne voyons pas.

Visuel réalisé par Lisa Hamon

Jeunes femmes en errance

Les femmes sans domicile fixe sont de plus en plus nombreuses à dormir dehors et près de deux sans-domicile sur cinq sont des femmes. Rennes Métropole n’échappe pas à cette règle. Les jeunes femmes en situation d’errance sont particulièrement vulnérables et doivent faire preuve de beaucoup d’ingéniosité et de stratégies pour « survivre » dans « la zone », un univers masculin et particulièrement rude.

 Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme – le 8 mars 2016 – Les Ceméa et ses partenaires proposent une projection de film, exposition et installation, mais aussi et surtout des rencontres pour aider à changer les regards sur ces personnes, que nous croisons mais que nous ne voyons pas.

 Lieu

 Nous nous installerons à l’hôtel Pasteur à Rennes (Parking Kléber) du 8 au 18 mars. Le lieu est dédié à l’accueil de projets éphémères liés à l’expérimentation autour de différentes pratiques et disciplines.

 

On ne parle que de vagabond, de clochard, d’errant ! D’où la question : la précarité serait-elle asexuée ? Femmes sdf, femmes sans abri, femmes en errance : qui sont-elles ?

Programme des journées

Les femmes en grande précarité, Les violences de l’errance au féminin

 Les violences auxquelles sont confrontées les femmes à la rue sont une extension de la violence générale à l’égard des femmes et plus particulièrement celle vécue par les femmes, en provenance des hommes. Les femmes à la rue doivent faire face à des craintes permanentes et elles se considèrent comme des proies au sein de l’espace public.

PROGRAMME

 Le 8 mars

17h – 19h30 vernissage, accueil des participants et des partenaires

19h30 PROJECTION D’UN FILM

 Ces témoignages permettront de comprendre :

 Du 8 au 18 mars - Mise en place d’une installation ouvert de 14h à 19h

 

 Pour donner une suite à cette initiative, cette exposition tournera sur l’ensemble du territoire Breton.

Mise en place de temps « forum » pour échanger tout au long des dix jours

 

JEUDI 10 MARS

FORUM 14h30 – 17h30

Comment valoriser son image et l’estime de soi tout en se protégeant ?

 

MARDI 15 MARS

FORUM 18h – 20h

Quelles problématiques rencontrent ces jeunes dans la cité ? Comment peut se faire la cohabitation avec les citoyens ? Comment répondre aux besoins spécifiques des propriétaires ? Comment les professionnels prennent-ils en prendre en compte le chien dans le parcours personnel des jeunes et particulièrement des femmes en errance ?

 

MERCREDI 16 MARS

FORUM 14h30 – 17h30

Du groupe, espace social protecteur vers des liens extérieurs (autres jeunes, professionnels, structures…) Comment se repérer ?

FORUM 18h - 20h

Comment avoir accès aux soins, à l'hygiène ? Comment vivre et protéger son intimité ? Comment vivre sa sexualité ?

 

JEUDI 17 MARS 18h – 20h

Quelles alternatives quand je suis dans la rue ? Quelles difficultés spécifiques rencontrent les jeunes femmes au niveau du logement ?

 

Une projection de film - Le mardi 15 mars 20h30

 

La condition des personnes en situation d’errance et de précarité

Projection : Un film issu du festival du film Européen d’éducation

D’errance et de racines Documentaire – 2014 Belgique - 42mn

Un film de Sandrine Willems

Un refuge dans la nature, en contact avec la terre, en relation avec les animaux, telle est l’offre faite par l’association Médiation à des hommes très touchés par la vie : abandon, maladie, addiction… trop souvent à la rue. Dans ce décor du Var, ensoleillé et riant, ils réapprennent à vivre pour eux, avec les autres, en symbiose avec la nature, en compagnie de leurs chiens.

 

Conférences

 MERCREDI 9 mars de 17h à 20h

Hôtel Pasteur Rennes

Intervention de Karine Boinot


Etre une femme en errance, une violence au quotidien ?
En quoi les femmes en errance marquent de leur identité de genre et de sexe au sein des espaces qu’elles occupent ? L'invisibilité favorise t-elle une exclusion asexuée ?

 

JEUDI 17 mars à 14h30

Hôtel Pasteur Rennes

 Intervention de Céline Rothé

« Parcours de jeunes en grande difficulté quelles logiques d’intervention professionnelles et aides publiques ? »

 ------------------

Contact : Serge KERICHARD 06 07 74 54 54 - skerichard@cemea-bretagne.fr

 

 

Intervenants

Céline Rothé

Ingénieure de recherche au Département Sciences Humaines et Sociales et des Comportements de Santé, École des Hautes Études en Santé Publique, Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique à Rennes, chercheur au CRAPE, Céline Rothé s’intéresse aux accueils et aux dispositifs de prises en charge publique des jeunes en errance mais également aux effets qu’ils engendrent sur les populations en grande précarité.

 

Karine Boinot

Psychologue clinicienne, titulaire d'un DEA, d'un DESS psychopathologie clinique, Karine Boinot s'intéresse  à la souffrance psychique des personnes sans abri et particulièrement les femmes. Elle exerce actuellement dans une structure accueillant des personnes victimes d'agressions sexuelles et autres violences sur Nantes.

Derniers articles parus