réseaux sociaux
> >

Le cursus de la formation BAFA

La formation au Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur est construite sur une alternance de temps théoriques (stage de formation générale et stage d’approfondissement ou de qualification) et de temps pratiques (stage pratique en accueil collectif de mineurs). Chaque étape de la formation possède des spécificités.

Un animateur dans un groupe d'enfants

La formation d'un animateur est composée d'une suite de trois stages alternant théorie et pratique en centre de loisirs ou de vacances.

Les objectifs de la formation BAFA

La formation BAFA est encadrée par l’arrété du 22 juin 2007. Celui-ci fixe six objectifs principaux à la formation :

  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs,
  • participer, au sein d'une équipe, à la mise en oeuvre d'un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs,
  • construire une relation de qualité avec les mineurs qu'elle soit individuelle ou collective,
  • participer à l'accueil, la communication et le développement des relations entre les différents acteurs,
  • encadrer et animer la vie quotidienne et les activités,
  • accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.

Avant d'entrer en formation, chaque stagiaire doit préalablement ouvrir un dossier auprès du ministère de la jeunesse et des sports. Pour faciliter cette démarche, il existe désormais un site internet pour cette inscription.

Rappel aux candidats

En particulier il est rappelé aux candidats que pour pouvoir effectuer l'étape stage pratique, ils ne doivent ni être frappés par une incapacité pénale consécutive à une condamnation définitive pour un crime ou à deux mois d'emprisonnement sans sursis pour un des délits inscrits à l'article L.133-6 du code de l'action sociale et des familles, ni faire l'objet d'une mesure administrative de suspension ou d'interdiction d'exercer auprès des mineurs en application de l'article L.277-10 du même code.

Plusieurs aides financières existent pour financer la formation BAFA. La CAF en propose une sans condition de ressources, remboursant une centaine d'euros en fin de formation. D'autres structures (Comités d'entreprises, DDCS, mairies...) peuvent apporter des financements plus ou moins importants. Ne pas hésitez à vous renseigner au moment de l'inscription.

Les trois étapes de la formation BAFA

La formation BAFA est construite autour de trois stages qui doivent être suivis dans une période de 30 mois au maximum.

La session de formation générale

Le stage de base est la première étape de la formation. D’une durée de 8 jours (généralement en internat dans un centre de vacances reconverti pour l’occasion), la session regroupe jusqu’à quarante stagiaires et une équipe de formateurs. Elle a pour but de fournir à chaque participant les connaissances et compétences de base nécessaires à l’encadrement d’enfants. Sa validation s’effectue selon des critères définis dès le début du stage. Elle est indispensable pour pouvoir passer à l’étape suivante.

Le stage pratique

Le stage pratique a pour objectif de mettre en œuvre sur le terrain les acquis du stage de base. D’une durée de 14 jours au moins, il peut être réalisé en colonie de vacances ou en accueil de loisirs (attention, l’ACM doit obligatoirement être déclaré) mais pas à l’étranger et débuter dans les 18 mois suivant le stage de base. Pour aider les stagiaires à trouver un lieu de stage, les Ceméa propose un site d’aide au placement. Pendant ce stage, c’est le directeur de l’accueil qui est en charge de la formation du stagiaire.

La session d'approfondissement ou de qualification

Le stage BAFA3 clôture la formation. A ce titre, il revient sur l’ensemble des étapes effectuées par les stagiaires et notamment sur les difficultés ou réussites du stage pratique. Pendant 6 jours (pour les stages d’approfondissement) ou 8 jours (pour les stages de qualification), il permet également de s’intéresser de près à un thème particulier (contrairement au stage BAFA1 qui est généraliste) voir d’acquérir une compétence particulière (comme surveiller des baignades). Certains stages peuvent se dérouler à l’étranger.

Le jury

A l’issue de la formation, le dossier de chaque candidat passe devant un jury organisé par la DDCS du département de résidence. En fonction de la validation des différents stages, celle-ci délivre le BAFA ou ajourne le candidat.