réseaux sociaux
> >

"Iranien", un film de Mehram Tamadon

De retour dans son pays natal, Mehran Tamadon persuade quatre ultraconservateurs de cohabiter avec lui durant quelques jours. Cette expérience est prétexte à réfléchir sur le « vivre ensemble », à trouver l’espace commun, au propre comme au figuré, entre deux visions de la société idéale, laïque pour le cinéaste iranien, religieuse pour ses contradicteurs.

9/01/2015

Douarnenez
Cinéma Le Club

Avis de super Bobine

Dans le contexte géopolitique et sociétal actuel très compliqué, le documentaire de Mehran Tamadon apporte un nouveau point de vue sur la question de l’état islamique. Ici, il n’y a pas « les bons » d’un côté, et « les mauvais » de l’autre, ni le simple discours des partisans de la charia. Chaque personne expose un argument, un autre le contredit, ou lui demande d’approfondir, et les sujets se succèdent.

Rapidement, l’on se rend compte qu’avec la meilleur volonté possible, les deux partis ne se mettront jamais vraiment d’accord. Non pas par esprit de contradiction ou par manque d’ouverture d’esprit, mais simplement parce que le point de départ sur lequel est fondé leur idée n’est pas le même. Sur la question du voile par exemple, les partisans de l’état islamique affirment qu’il est indispensable. Leur raisonnement repose sur un argument qu’ils affirment être démontré scientifiquement : pour eux, sexuellement, l’homme s’excite plus rapidement que la femme, et il faut donc protéger la société de ses pulsions, en couvrant la femme.
Et tout au long du film, les exemples de ce type se succèdent ; les raisonnements des quatre ultraconservateurs sont expliqués d’une manière « logique » pour eux, le problème étant leur point de départ, qui pour nous parait tronqué, mais qui pour eux semble inattaquable....

 

Une rencontre avec le réalisateur

Si vous pouvez y aller c'est l'occasion en présence du réalisateur d'approfondir le débat, et de réfléchir ensemble sur un sujet universel, présent dans toutes les sociétés de tout temps : comment organiser la vie commune, et comment vivre ensemble ? et particulièrement dans une société théocratique en opposition à une société laïque.

A NE PAS RATER.... un film que les Ceméa ont croisé au festival Européen du Film d'Education  à Evreux...

Hommes assis dans un salon iranien